3 situations qui nécessitent l'intervention d'un expert d'assuré

3 situations qui nécessitent l’intervention d’un expert d’assuré

Un Expert d’assuré est un expert en assurance qui fait la constatation des dégâts après un sinistre pour pouvoir calculer le montant de l’indemnisation. Il s’agit d’un prestataire indépendant qui sera à la charge de l’assuré et qui aura pour objectif de le défendre face aux abus des entreprises d’assurance.

En cas de conflits avec les assureurs sur les indemnités

Vous rencontrez des difficultés à négocier avec votre assureur concernant le montant de l’indemnisation que vous devez toucher après le sinistre ? L’expertise faite par l’expert des assurances ne vous semble pas juste ? Il y a certains qui ne travaillent pas en toute impartialité et font tout pour protéger les droits des compagnies d’assurance en minimisant l’indemnisation des assurés. Dans ce cas, vous pouvez demander une contre-expertise à un expert d’assuré.

Plus simplement, vous allez contacter un deuxième expert qui fera la même évaluation de vos dégâts, mais tout en restant neutre. Ce qui permettra de voir le montant réel de l’indemnisation que votre compagnie d’assurance doit vous verser. Mais dans ce cas, les frais engagés seront à votre charge.

En cas de sinistre de plus de 3 000 euros chez vous

Un expert d’assuré, tout comme l’expert d’assurance, se déplace en cas de sinistre, dégât des eaux, catastrophe naturelle, dommages corporels, dommage sur les biens mobiliers, etc. Ce genre de professionnel peut être sollicité dans le cadre de l’exécution d’un contrat d’assurance habitation. Il peut être amené à évaluer les valeurs des biens et leur réparation et même, celles des objets d’art.

Néanmoins, un expert en assurance ne se déplace pas souvent pour les petits sinistres. Il n’y a aucun seuil officiel et légal. Ainsi, les entreprises d’assurance engagent rarement des frais pour l’expertise de dégâts de moins de 3 000 euros. Elles se lancent directement dans la procédure d’indemnisation après une déclaration de votre part et quelques vérifications.

A lire aussi:  3 avantages d'un photographe architecture

Au moins 15 jours après la déclaration des sinistres

Après le sinistre, votre compagnie d’assurances ne semble pas vouloir vous indemniser à la hauteur des préjudices que vous avez subis ? Comme susmentionné, en cas de désaccords, vous pouvez établir une expertise contradictoire avec un expert d’assuré. Vous disposez de 15 jours après avoir déclaré le sinistre pour contester l’expertise de l’assurance et faire appel à un expert indépendant.

Sachez qu’une contre-expertise ne se fait pas aux petits bonheurs la chance. Il y a des règlements à respecter. Notamment, vous devez être présent au moment de l’estimation. Ce doit être aussi le cas de l’expert de l’assurance. Un rapport sera établi par le prestataire indépendant qui sera comparé à celui qui aura été fait par le professionnel mandaté par l’assurance. Si les résultats sont réellement contradictoires, l’assurance a le droit de demander un dernier avis qui fera foi.

Besoin de faire une contre-expertise de vos sinistres ? Contactez un professionnel expérimenté dans le domaine. Il mettra son savoir-faire à votre service pour une expertise neutre et impartiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page