chaleur

Un aperçu sur l’entretien d’une pompe à chaleur

Une pompe à chaleur offre une solution de chauffage qui ne manque pas d’avantages : elle est écologique car elle utilise des énergies renouvelables et elle est économique. Cependant, pour qu’il fonctionne de manière optimale, il doit être correctement et régulièrement entretenu. Les opérations nécessaires varient selon le modèle. Voici quelques conseils pour bien entretenir votre thermopompe!

L’entretien d’une pompe à chaleur est-il obligatoire?

 Selon le décret n°2020-912 du 28 juillet 2020, le contrôle et l’entretien des pompes à chaleur est obligatoire. Cette mesure est prescrite par le ministère de la Transition écologique et s’applique à tous les systèmes thermiques, en fonction de leur puissance. Si votre pompe à chaleur est entre 4 et 70 kW, elle doit être contrôlée fréquemment tous les 2 ans. Pour les gros appareils, la pompe à chaleur doit être entretenue tous les 5 ans.

Pourquoi l’entretien de la PAC est-il essentiel?

 L’installation d’une pompe à chaleur est une démarche très respectueuse de l’environnement. Mais son principal avantage est qu’il réduit les factures d’énergie. Une pompe à chaleur 49 fonctionne à l’énergie renouvelable et est un dispositif thermique qui fournit de l’électricité à un système de chauffage.

 Il garantit des avantages plus élevés pour les utilisateurs. Pour maintenir ses performances, cet équipement nécessite un entretien régulier. S’il est négligé, il peut augmenter la consommation d’énergie. De plus, les pompes à chaleur contiennent généralement des fluides frigorigènes tels que HCFC ou CFC, qui, en cas de fuite, peuvent endommager la couche d’ozone. Par conséquent, il est indispensable de faire une vérification fréquente de l’état de la pompe à chaleur et des joints pour éviter une telle propagation. Il convient également de noter qu’un bon entretien peut optimiser la durée de vie de l’équipement.

Quel genre d’entretien peut-on effectuer nous-même?

 Pour l’entretien de la pompe à chaleur 49, un entretien régulier voire quotidien permet de prolonger efficacement sa durée de vie. En particulier si votre pompe à chaleur alimente le réseau de chauffage, vous pouvez :

  • Surveiller les pressions des modules hydrauliques pour l’équilibrage des réseaux hydrauliques des pompes à chaleur et des réseaux hydrauliques des circuits de chauffage
  • Surveiller la composition du fluide caloporteur ajouté lors du remplissage supplémentaire du circuit de chauffage
  • Remplacer ce liquide environ tous les 5 ans
A lire aussi:  Comment choisir des tableaux décoratifs ?

Pour une pompe à chaleur aérothermique, certaines opérations de base doivent être effectuées :

  • Nettoyez régulièrement les bornes extérieures
  • Dépoussiérez et nettoyez les évents intérieurs avec de l’eau savonneuse.
  • Vous pouvez investir dans une housse de climatisation, qui fait aussi office de housse de pompe à chaleur, pour protéger votre équipement extérieur des intempéries, du soleil, prolongeant ainsi sa durée de vie.

Qui doit réparer et entretenir une pompe à chaleur ?

 Seul un professionnel qualifié doit effectuer une inspection complète de votre thermopompe. Bien sûr, s’il s’agit d’un simple entretien, comme dépoussiérer l’unité extérieure et nettoyer les branches au-dessus des pales du ventilateur, vous pouvez le faire vous-même.

 Si vous contactez un professionnel, vous devez vous assurer que ce dernier dispose d’un certificat de compétence en manipulation de fluides frigorigènes. De plus, il est également plus avantageux de choisir des artisans certifiés Garant Reconnu de l’Environnement ou RGE. Ces professionnels sont reconnus pour leurs compétences et leur expertise dans le domaine de l’entretien des pompes à chaleur dans le 49. En plus de vous fournir un service de qualité, ils vous fourniront également un rapport détaillé après l’inspection de votre thermopompe. Vous obtiendrez plus d’informations sur :

  • L’appréciation des performances de vos équipements ;
  • Sa taille exacte.

 Si des améliorations sont nécessaires, ces experts incluent ce détail dans le rapport, qui vous est ensuite remis dans les 30 jours. Dans votre cas, vous devez conserver ce dossier pendant 2 ans en cas de problème, cette attestation vous permet de confirmer à votre compagnie d’assurance que l’entretien de votre équipement a été effectué par un agent agréé.

A lire aussi:  Pourquoi se pencher pour une villa à Saint-Tropez ?

Quelles tâches réserver aux professionnels ?

 Afin d’assurer la pérennité de la pompe à chaleur dans le 49, un entretien annuel par des artisans est indispensable. Vous pouvez déléguer la tâche à un installateur.

Dans ce cas, la maintenance est comprise dans le contrat d’installation. Lors de cette inspection annuelle, les professionnels doivent vérifier le compresseur de la pompe à chaleur, les performances générales du système, l’étanchéité du circuit frigorifique, notamment l’état des joints et autres composants reliés au circuit.

 Si un appareil tombe en panne ou fonctionne mal, des spécialistes doivent le réparer immédiatement, bien sûr avec la bonne technique. Le nettoyage du filtre équipé de la pompe à chaleur air/air s’ajoute également à la liste des tâches dont il a la charge. Après la visite, le professionnel doit vous fournir une attestation garantissant le bon fonctionnement de votre pompe à chaleur. S’il est nécessaire de changer le fluide caloporteur, seul un professionnel certifié « QualifPac » doit être appelé.

Il est le seul à pouvoir manipuler des liquides. À noter que depuis 2010, la loi exige que les maisons équipées de thermopompes soient inspectées par un technicien indépendant certifié. Des inspections doivent être effectuées annuellement pour les pompes à chaleur réversibles et tous les 5 ans pour les autres systèmes.

Le prix d’un entretien d’une PAC

 En raison de leur demande exceptionnellement élevée, les pompes à chaleur dans le 49 nécessitent en moyenne 150 euros pour un entretien régulier, y compris les réparations ou ajustements mineurs. Les frais de visite uniques de l’expert dépasseront le prix fixe du contrat annuel.

En moyen, le prix d’un forfait d’entretien pour une PAC air/eau basse température opulente est situé entre 130 et 250 euros. Pour les pompes à chaleur de piscine, les tarifs sont plus bas, entre 120 et 170 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut