Abbaye de Valmont : Qu’est-ce qu’il faut savoir sur ce site touristique ?

Anciennement appelée Sainte-Marie de Valmont, l’Abbaye Notre-Dame-du-Pré de Valmont est une abbaye bénédictine. Située dans la commune de Valmont en Seine-Maritime en région Normandie, comme la ville d’Étretat, elle est inscrite au titre des monuments historiques. Aujourd’hui, l’Abbaye de Valmont est considérée comme un site touristique qui voit défiler des milliers de visiteurs par an. Dans la suite, on vous donne toutes les informations utiles sur ce site.

L’histoire de l’Abbaye de Valmont

Fondée en 1169 par Nicolas d’Estouteville, seigneur de Valmont, l’abbaye de Valmont a été confié à des bénédictins provenant l’abbaye de Hambye. Cette église n’a jamais accueilli plus de 25 moines. Située en Normandie, elle a été plusieurs fois détruite et reconstruite au cours des siècles, mais elle ne fut achevée qu’au XVIe siècle.

En 1960, Louis XIII tente d’introduire en 1680 la réforme de Saint-Maur initiée par dom Didier de La Cour. Les bâtiments conventuels furent donc édifiés de 1676 à 1682. Finalement, l’abbaye a été réformée en 1754 par les mauristes. Celle-ci connait alors une période de reconstruction durant la deuxième moitié du XVIIIe siècle.

Cependant, elle fut dissoute sous la révolution et les moines se sont dispersés en 1789. Quant aux bâtiments, ils sont vendus en 1791 en tant que biens nationaux et acquis par des particuliers. Pendant le XIXe siècle, le peintre Eugène Delacroix prit l’habitude d’aller se reposer au domaine familial de Valmont. Il s’inspira du site pour dessiner les Ruines de l’abbaye de Valmont, une œuvre d’art conservé au musée du Louvre.

En 1994, l’abbaye finit par retrouver sa vocation primitive en recevant les bénédictins de Notre-Dame-du-Pré de Lisieux. Les vieux bâtiments conventionnels qui subsistaient sont inscrit depuis 1998 au titre des monuments historiques. Par la suite, la nouvelle église abbatiale de Valmont a été dédicacée en 2004.

La présentation de l’architecture de l’Abbaye de Valmont

L’abbaye de Valmont fait l’objet d’une renaissance spirituelle et architecturale, et ce, depuis la récente installation de la communauté bénédictine. Composée uniquement de femme, la communauté Notre-Dame-du-Pré de Lisieux redonne un nouveau souffle de vie à l’abbaye depuis 1994 en y entreprenant de gros travaux de rénovations.

L’église du monastère fait partie des vieux trésors les plus importants de la Seine-Maritime. Il est évident que rien ne subsiste de la première église romane érigée par la famille d’Estouteville au XIIe siècle. Cependant, aujourd’hui, on admire une architecture renaissante caractérisée par la finesse et l’élégance. Située dans l’axe du cœur, le fleuron représente la vierge et abrite plusieurs vitraux exceptionnels ainsi qu’un chef-d’œuvre représentant l’annonciation.

Au cours de votre visite à l’abbaye de Valmont, il est essentiel que vous preniez votre temps pour découvrir les détails du décor qui entoure la vierge et l’archange Gabriel. Le décor et l’art employé sont associés à des figures d’angelots ainsi qu’à une curieuse représentation du créateur de l’univers.

Etant une ruine à ciel ouvert depuis la révolution, la nef a été recouverte dans les années 2000 d’une toiture en bois au dessin contemporain s’intégrant parfaitement au monument. A l’extérieur de l’abbaye de Valmont et principalement au-dessus du portail, un motif décoratif a été remonté. Celui-ci est l’œuvre du peintre Eugène Delacroix. Il s’est servi de fragments de vitraux anciens pour réaliser cette œuvre d’art.

En visitant aujourd’hui ce monastère, vous découvrirez une architecture qui est aussi bien riche qu’élégante. Les bâtiments sont conçus dans le style roman. Plusieurs voûtes et arcades confèrent à l’infrastructure une grande harmonie. Quant aux piliers en pierre et aux arches, ils sont ornés de sculptures et de symboles religieux très attractifs. Le cloitre de l’abbaye est vraiment remarquable. Il est composé de plusieurs galeries superposées.

La genèse du monastère

On ne peut parler de l’abbaye de Valmont, sans faire un clin d’œil au monastère. Fondée en 1011 par la Comtesse Lesceline à Saint-Pierre-sur-Dives, la communauté des sœurs s’est établie à Lisieux au bout de quelques années plus tard. Au cours de la révolution, les moniales se sont dispersées et réfugiées dans la région. Rassemblées par petits groupes, elles n’ont jamais interrompu la récitation de l’Office Divin.

Entre 1881 et 1886, Thérèse Martin, Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, a été à l’école de l’abbaye. Le monastère fut détruit et Bombardée le 6 juin 1944. Sa reconstruction s’est étendue jusqu’en 1964. La communauté a été transférée à Valmont en 1994. Elle fait revivre une ancienne abbaye fondée en 1169 et occupée par des moines chassés à la révolution.

A lire aussi:  Aux 3 Jean - Office de tourisme du Crotoy en baie de Somme - Picardie

Aujourd’hui, située dans le diocèse du Havre, la communauté de l’Abbaye Notre-Dame du Pré à Valmont, comptabilise 15 sœurs. Ces dernières vivent leur consécration à Dieu dans l’alternance de la prière et du travail, de la solitude et de la vie commune ainsi que du silence et des relations fraternelles. Mêlant psalmodie latine et française, la liturgie des Heures et l’Eucharistie rythment les journées des sœurs de la communauté :

  • Vigiles à 6h ;
  • Messe avec tierce intégrée à 9h45 ou parfois à 10h ;
  • Sexte à 12h30 ;
  • None aux environs de 13h30 ;
  • Vêpres à 17h15 et
  • Complies à 20h35.

Les mots-clés de la vie des sœurs de la communauté de l’Abbaye Notre-Dame du Pré de Valmont sont Vivre ensemble, partager, prier, travailler, aimer, servir et écouter.

Les informations relatives à la visite du site

L’Abbaye de Valmont est un lieu de pèlerinage qui accueille des milliers de visiteurs par an. Ce monastère est connu pour abriter la statue de la Vierge noire, vénérée par les catholiques. Après avoir fait l’objet de multiples reconstructions et agrandissements, l’abbaye est aujourd’hui l’un des plus beaux monastères cisterciens de la France. Pour ce fait, plusieurs personnes s’y rendent pour prier et pour se recueillir en silence dans l’église ou les jardins.

Avant d’effectuer une visite touristique à l’abbaye de Valmont, il est essentiel que vous ayez des informations sur le déroulement des visites. Voici quelques données pouvant vous permettre d’en apprendre plus sur les visites au monastère.

Moyen de contact

Lorsque vous prévoyez une visite, vous devez connaitre les coordonnés exacts du lieu où vous vous rendez ainsi que le numéro de téléphone et l’adresse mail des personnes à contacter sur place. Voici les coordonnées de ce site touristique :

Sœur Thérèse

Abbaye Notre-Dame du Pré

12 rue Raoul Auvray 76540 Valmont.

Le monastère est joignable au +33(0)2 35 27 34 92. Vous pouvez également un mail aux dirigeants à l’adresse suivante abbayenotredame.dupre@wanadoo.fr. Si vous avez envie d’avoir des informations complémentaires sur ce site touristique et spirituel, vous pouvez consulter son site web.

Jours et heures d’ouverture

L’abbaye de Valmont est ouverte de 11h à 12h sur demande et de 15h à 17h. De plus, l’église abbatiale est ouverte tous les jours et durant toute l’année. Quant à la chapelle de la vierge, vous pouvez y faire un tour tous les jours de juillet à septembre de 15h à 17h et le matin, si vous êtes en groupe. Néanmoins, vous ne pouvez pas la visiter le mardi.

En fonction de votre budget, vous pouvez prévoir une visite libre ou une visite guidée. Si vous optez pour la première option, vous n’aurez qu’à demander à la porterie une feuille avec commentaires. Celle-ci vous donne toutes les informations essentielles sur l’abbaye. La durée d’une visite varie généralement entre 30 et 45 minutes. Toutefois, il est indispensable que vous preniez rendez-vous au moins 15 jours à l’avance.

Tarifs et hébergement

La découverte de l’abbaye de Valmont se fait habituellement en groupes de 10 personnes au moins. La pax est de 3 euros pour les adultes. Une entrée gratuite est offerte au chauffeur. Quant aux enfants, ils n’auront qu’à payer 1 euro à partir de 12 ans.

L’hébergement n’est accordé que dans le cadre d’une retraite spirituelle n’excédant pas une semaine. La communauté des moniales bénédictines de Notre Dame du Pré propose un cadre de paix et de calme qui favorise la recherche du Créateur ainsi que l’écoute de sa parole. Vous pouvez donc vous y rendre pour effectuer une retraite studieuse ou un séjour de repos dans une ambiance spirituelle.

Les sœurs de la communauté mettent à la disposition des pèlerins des chambres individuelles et doubles pouvant accueillir jusqu’à 20 personnes. Ceux-ci sont invités à partager la liturgie monastique se célébrant en grégorien et en français. Les hôtes ont à leur disposition un petit oratoire, une bibliothèque et une salle de conférence. Ils peuvent même méditer dans les jardins de l’abbaye.

Toutefois, il est obligatoire de faire une réservation 8 jours à l’avance au moins. Vous avez envie de quitter la France pour découvrir un autre pays ? Cliquez sur ce lien pour découvrir des destinations qui font rêver.

Accès et précision

Voici l’itinéraire que vous devez suivre pour avoir accès à l’abbaye de Valmont :

  • Autoroute A 29, sortie 8 Fécamp
  • Autoroute A 13, Sortie 25 Fécamp
  • Fécamp : 10km
  • Le Havre : 45km
  • Rouen : 60km
A lire aussi:  Autres activités en famille - Office de tourisme du Crotoy en baie de Somme - Picardie

Nous tenons à vous faire savoir que le parking pour autocar se situe dans la rue Raoul Auvray, juste avant l’entrée. Les personnes ayant un handicap pourront visiter facilement le site, car des facilités sont prévues pour elles. Les toilettes pour groupe sont juste à proximité.

L’agenda culturel de l’Abbaye de Valmont

L’association des amis de l’abbaye de Valmont présente à l’Abbaye notre Dame du Pré de Valmont des conférences de carême. Celles-ci sont intitulées « Le combat spirituel » et seront présentées par le frère Thierry-Marie DELARUE, Aumônier de l’abbaye. Les conférences auront lieu le :

  • Dimanche 6 mars
  • Dimanche 20 mars
  • Dimanche 3 avril.

Elles se dérouleront toutes à 16h en l’église abbatiale (chauffée) et suivant les règles sanitaires en vigueur. L’entrée est libre. Les dons qui seront versés iront directement à la communauté bénédictine.

Les lieux à visiter aux alentours de l’abbaye de Valmont

Après votre recueillement à l’abbaye de Valmont et dans ses jardins, vous pourrez visiter les environs et notamment le château.

Le château de Valmont

Situé dans la commune française en Seine-Maritime, en région Normandie, le château fut bâti en 1110 par Robert d’Estouteville sur des falaises. A l’origine, il était fermé sur ses quatre côtés, mais à ce jour, il ne reste que l’aile médiévale du XIIème siècle, remaniée au XVème siècle sous Louis XI, et l’aile Renaissance conçue à l’initiative d’Adrienne d’Estouteville. Cette dernière a été restaurée en 1824.

Construit en brique et en pierre, le château perché sur les falaises est composé du donjon le plus ancien et le mieux conservé de la France. La tour maitresse du château, le donjon, de plan carré et a contreforts date de l’époque romane.

Au cours de la guerre des cent ans contre les anglais, le château a subit d’innombrables dégradations. Ce dernier a été la propriété de la famille Monaco jusqu’en 1805. Cependant, il fut détruit en grande partie au XIXème siècle par le Comte Hocquart.

Le château de Valmont a également été la propriété de la famille de la Morandière pendant plusieurs années. Sa gestion fut déléguée à des comités d’entreprise qui fit de lui un parc de loisir très célèbre dans la région. Aujourd’hui, le nouveau propriétaire des lieux a entrepris d’importants travaux de rénovations.

Certaines parties du château furent classées au titre des monuments historiques, et ce, depuis le 30 mars 1976. Le reste de l’édifice y est inscrit depuis le 14 avril 1930. Par ailleurs, le domaine de 60,49 ha représente un site naturel classé. Les parties faisant l’objet du classement sont :

  • Le parc et les allées du château ;
  • La futaie du château ;
  • La futaie des Patriarches ;
  • Les Balivets;
  • La futaie du Mont Rouge ;
  • La promenade du Vivier ;
  • Les alignements des Haras, etc.

Les autres sites à visiter

Valmont ne se limite pas seulement à l’abbaye et au château. En effet, proche de la ville de Thérouldeville, de Rouen et de la ville de Ancretteville-sur-Mer, cette commune française située dans le département de la Seine-Maritime en Normandie est aussi composée de plusieurs commerces ainsi que de diverses associations culturelles et sportives.

Les habitants de la ville de Valmont seront ravis de vous recevoir dans les ruelles pittoresques. Valmont c’est également une architecture typique du Pays de Caux. Profitez de votre passage à Valmont, pour découvrir également Jumièges, une commune française située dans le département de la Seine-Maritime en région Normandie.

Vous pouvez par exemple faire un détour par le parc de l’abbaye de Jumièges. Classé depuis de nombreuses années, ce parc de 15 hectares entoure les ruines de l’abbaye Saint-Pierre de Jumièges. Le parc est orné de plusieurs vieux chênes séculaires et d’autres espèces d’arbres.

Au cours de votre visite, faites un tour à l’église Saint-Nicolas datant du XIXème siècle. Récemment rénovée et construite avec des pierres ornées, vous pourrez y contempler de beaux vitraux. Vous serez ébahi face au système d’ouverture hyper particulier de la porte d’entrée. Faites un tour à la Valmont (Seine-Maritime), un cours d’eau prenant sa source à Valmont et se jetant dans le port de Fécamp surplombé par un magnifique pont. Située à proximité de Rouen, la vallée de Valmont vaut également le détour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page