5 choses à faire pour un voyage gastronomique en Haute-Savoie

5 choses à faire pour un voyage gastronomique en Haute-Savoie

Adeptes du fromage, vous prévoyez de vous rendre en Haute-Savoie pour un voyage gastronomique ? Préparez-vous à embarquer pour une aventure culinaire à la découverte de passionnés désireux de partager leur amour pour leur métier. Un périple passionnant mêlant cuisine locale, traditions régionales et vastes étendues naturelles.

La visite d’une ferme d’alpage

Partez à la rencontre des vaches emblématiques de la Savoie, à l’origine des délicieux fromages que vous pourrez déguster lors de votre séjour. De la fin du printemps à début automne, observez-les brouter tranquillement dans les alpages, avant de les retrouver à l’étable lorsqu’il fait plus froid. Sur le territoire de Savoie Mont Blanc, vous pourrez rencontrer l’Abondance, avec sa robe rouge acajou, la Tarentaise ou Tarine, au pelage brun fauve, ou encore la Montbéliarde, bicolore blanche et marron, originaire du Jura. Une expérience authentique et inoubliable pour les amoureux du terroir et de la nature. Puis, cela vous changera du bar Paris de votre quartier !

Parmi les incontournables de cette visite, il y a par exemple la Ferme de Lorette. Située à Thônes en Haute-Savoie, c’est une exploitation familiale de 70 vaches laitières. Elle propose aux visiteurs de découvrir les secrets de la fabrication du Reblochon fermier, ainsi que d’autres fromages hors appellation tels que la Tomme de Beauregard. Les visiteurs peuvent également assister à la traite des vaches et déguster les produits de la ferme. En été, la visite se déroule sur le plateau de Beauregard en alpage, et le reste de l’année à la ferme de Thônes. C’est un bel exemple d’exploitation agricole de montagne, où la tradition et le savoir-faire sont mis à l’honneur.

Partir pour une fruitière de reblochon

Lors d’un voyage sur la Route des fromages de Savoie, la visite d’une fromagerie est incontournable. Dans les montagnes, ces fromageries sont appelées fruitières. Malgré les restrictions d’hygiène, certains de ces lieux accueillent les visiteurs pour une démonstration à travers une vitre. Vous pourrez alors tout apprendre sur la fabrication du célèbre reblochon, fromage emblématique de la Savoie. Des informations sur la fabrication de fromages similaires aux méthodes traditionnelles de transformation du lait, toutes sont fournies.

A lire aussi:  Évasion à Monterosso al Mare, La Spezia: Un joyau caché de l'Italie

Le fromage ainsi obtenu est le fruit d’un processus minutieux et passionné. C’est pourquoi, chaque dégustation est une expérience unique, mêlant les saveurs, les textures et les arômes pour le plaisir des papilles. En somme, le fromage est bien plus qu’un simple aliment, c’est un art qui requiert du temps, de la patience et une grande expertise.

Découvrir une cave d’affinage de Tommes de Savoie

L’étape cruciale de l’affinage est indispensable à la fabrication de tout fromage. Contrairement aux fromageries traditionnelles, les conditions d’hygiène sont moins strictes dans les grottes d’affinage, ce qui les rend accessibles au public. Cependant, avant de pouvoir y pénétrer, le port d’une blouse, d’une charlotte et de sur-chaussures est obligatoire pour préserver la qualité des fromages en évitant toute contamination extérieure. A Montmélian, en Savoie, il est possible de visiter la grotte Monts et Terroirs, où les Tommes de Savoie sont affinées. Cette variété de fromage rustique de montagne, reconnaissable à sa croûte épaisse et à la moisissure rouge, est régulièrement retournée et frottée pendant une période d’affinage allant de 30 jours à trois mois. Une visite de cette grotte permet de découvrir tous les secrets de l’affinage de ce produit traditionnel.

La Coopérative laitière du Beaufortain : un site incontournable

Cet endroit est parfait si vous ne pouvez visiter qu’un seul endroit consacré aux fromages. C’est situé dans un joli village appelé Beaufort et vous pourrez tout découvrir sur la fabrication du Beaufort. Vous y verrez une exposition interactive qui vous apprendra beaucoup de choses sur le fromage et sa région, ainsi qu’un film de quinze minutes qui est très beau. Si vous avez le temps, vous pourrez également voir comment le Beaufort est fabriqué, car vous pourrez le voir à travers les fenêtres de l’exposition tous les jours de 9h à 12h.

A lire aussi:  Quels sont les avantages et les inconvénients de la randonnée par rapport au voyage classique pour découvrir le monde ?

En pénétrant dans ces caves d’affinage, vous aurez l’impression d’être dans la caverne d’Ali Baba du Beaufort, avec des milliers de meules en cours d’affinage, placées sur des étagères en épicéa. Puis, si vous avez une envie subite de Beaufort en dehors des heures d’ouverture, ne vous inquiétez pas, un distributeur automatique est là pour satisfaire vos désirs à tout moment. Quant aux voyageurs, ils pourront également en acheter s’ils le souhaitent.

Se régaler avec les spécialités fromagères

Partir sur la Route des fromages de Savoie, c’est se régaler avec les spécialités locales fromagères. La Raclette de Savoie, la tartiflette avec le Reblochon, et la fondue savoyarde à base de Beaufort, d’Emmental de Savoie et d’Abondance sont les trois plats incontournables que vous trouverez sur les tables savoyardes. Cependant, le territoire abrite également d’autres spécialités fromagères moins connues, comme le Berthoud, un plat typique du Chablais en Haute-Savoie.

La recette est simple et savoureuse: Abondance râpé arrosé de vin blanc et de Madère ou de Porto, le tout cuit et gratiné au four de 10 à 15 minutes. Servi avec du pain, des pommes de terre et de la charcuterie, c’est un vrai régal pour les papilles. En plus, sur la Route des fromages de Savoie, vous pouvez visiter le Hameau des Alpes de La Clusaz qui abrite deux espaces musées consacrés au reblochon et à l’histoire du ski, une visite pédagogique pour toute la famille.

 

Laisser un commentaire

Retour en haut