Vins du Roussillon

Vins du Languedoc et du Roussillon

Le vignoble du Languedoc-Roussilon est un des plus grand de France. En effet, il s’étend sur près de 250 000 hectares. Du littoral méditerranéen à la Camargue, en remontant jusqu’aux Cévennes, il parcourt trois départements différents :

  • Le Gard (30)
  • L’Aude (11)
  • L’Hérault (34)

Ce vignoble offre différents terroirs de caractère entre mer et montagne. Ces vins ont longtemps été associé à la quantité plutôt qu’à la qualité. Cependant, depuis plusieurs dizaines d’années, un effort considérable a été fait afin de produire des vins de qualité.

Histoire des vins du Languedoc et du Roussillon

L’histoire des vignes dans le Languedoc-Roussillon est très riche et démarre grâce aux Grecs et aux Romains. En effet, aux alentours de -700 av.J.-C. les Grecs plantent des vignes aux alentours de l’actuelle ville de Narbonne. Quelques centaines d’années plus tard, les Romains, quant à eux, spécialistes des vignes, sont à l’origine d’un développement très rapide de celle-ci.

Le développement était tel qu’il concurrençait les vignes romaines. C’est pour cette raison que l’empereur Domitien en 92 d’arracher plus de la moitié du vignoble Languedocien. En 270, ce décret est annulé ce qui permet aux vignes de se développer à nouveau, sans être sans cesse arrachées. L’influence des abbayes et des monastères du Languedoc-Roussillon pendant le Moyen-Age sur le vignoble est important !

Le commerce du vin en pleine extension

A partir des années 1800, le développement des infrastructures de transports permet au commerce de vin de se développer. Parmi celles-ci, on retrouve la création du port de Sète ou encore la création des chemins de fer. Ces développements assurent l’ouverture de nouveaux marchés pour les vignerons du Roussillon et du Languedoc.

A lire aussi:  La Safrière - Office de tourisme du Crotoy en baie de Somme - Picardie

C’est pour satisfaire une demande grandissante qu’une culture massive est préférée à une culture qualitative. Cependant, au cours des années 1900, les viticoles du Languedoc-Roussillon se recentrent sur la qualité. Actuellement, grâce à un retour des cépages traditionnels et à des techniques raisonnées, les vins du Languedoc-Roussillon sont synonymes de grande qualité.

Les appellations du Languedoc et du Roussillon

Le Languedoc et le Roussillon accueillent de nombreuses AOP/AOC. Tout d’abord, ce vignoble représente environ 30 % de la production française de vin. On ne compte pas moins de 37 Appellations d’Origine Contrôlées/Protégées. Ce sont donc autant de terroir différent qui font la richesse du vignoble du Languedoc-Roussillon.

Il est également de préciser qu’une grande partie des producteurs du Languedoc-Roussillon font l’effort de produire des vins bios. Ses efforts payent puisqu’à lui seul, le vignoble produit un peu moins de 10 % de vins bio.

Climat du Languedoc Roussillon

Le climat est un facteur très important pour la croissance des vignes et par conséquent de la qualité du vin. Le vignoble du Languedoc Roussillon bénéficie d’un climat méditerranéen, idéal pour le développement des vignes. En effet, les vignes connaissent donc des vents secs, chauds, frais et humides.

De plus, avec en moyenne 2000 heures d’exposition au soleil par an, les vignes se développent très bien. Le Roussillon est d’ailleurs la région la plus ensoleillée de France avec environ 300 jours d’ensoleillement par an.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page